Souvent baclee et negligee, l’organisation au week-end constitue pourtant un des piliers de la responsabilite du tourisme autrement et conditionne bien souvent la reussite du week-end

Souvent baclee et negligee, l’organisation au week-end constitue pourtant un des piliers de la responsabilite du tourisme autrement et conditionne bien souvent la reussite du week-end

Elle favorise une premiere vision des cultures et des lieux visites. Elle facilite la comprehension et permet de selectionner une destination avec environ coherence.

Reflechir au sens du week-end

Existe-t-il des bons et des mauvais lieux de vacances ? Une liste de pays a visiter, une autre a proscrire ? Interrogez-vous via le sens de votre presence tel vacancier dans un pays en guerre ou victime d’une recente catastrophe naturelle mais aussi d’une dictature Afin de laquelle l’ouverture au tourisme represente une opportunite de se faire une virginite.

Le non-respect des droits de l’Homme peut-il – doit-il – influencer le choix d’une destination touristique ? Deux visions differentes du role que est en mesure de jouer le tourisme pour denoncer nos atteintes aux droits de l’Homme. On estime que l’explosion du tourisme en Espagne a joue votre role positif dans la chute du franquisme, explique par les contacts crees et Notre dynamique economique provoquee par le tourisme. Pour Christophe ONO-dit-Biot, laureat du tarifs Interallie Afin de son roman Birmanie, il ne va falloir pas ajouter a la dictature la peine d’invisibilite. «Les Birmans seront deja baillonnes et si et puis, on ajoute la peine d’invisibilite en faisant tel s’ils n’existaient pas, c’est pire. S’il y avait eu plus de voyageurs au moment des repressions, on aurait eu beaucoup plus d’images et d’informations. »

Pour Aung San Suu Kyi, Prix Nobel de la Paix en 1991, le tourisme ne contribue jamais a sortir la population birmane de l’isolement mais participe au contraire a une tentative de rehabilitation de l’image du pays ainsi que ses dirigeants. Mes revenus du tourisme contribuant Sans compter que a soutenir financierement la junte militaire avec le blanchiment de l’argent provenant du trafic de la drogue.

Par ailleurs, des investissements massifs en structures touristiques birmanes se font aux depends d’autres secteurs d’activites. En donnant au touriste de l’eau courante ainsi que l’electricite 24h/24h, les autorites maintiennent la population dans le denuement : l’electricite est un agrement et Notre majorite d’une population devra s’approvisionner en eau aux puits collectifs.

Selon le president du Comite international d’une Croix Rouge, l’assainissement de sites au profit du tourisme et la construction d’infrastructures s’est fera avec un travail force durant lequel des milliers de Birmans paraissent morts de maladie et d’epuisement.

Prise en compte comment fonctionne xpress une realite economique d’une destination

Une consommation touristique responsable passe via la prise en compte de la realite economique de ce lieu de vacances. De nombreuses destinations touristiques se trouvent dans des pays en developpement cela ne semblent habituellement pas les populations locales qui beneficieront de l’argent que vous depenserez.

Si vous partez via une agence de voyages, n’hesitez jamais a questionner votre agent i  propos des conditions locales, surtout si les mots de tourisme ethique, solidaire ou responsable paraissent avances (politique d’emploi, de salaire, implication des communautes locales…). Interrogez la agent de voyages i  propos des partenaires locaux, leur respect des droits de l’Homme, leurs confortables commerciales etc…

Reaction a Notre Declaration de Madrid

Notre tourisme est un droit de l’Homme selon la Commission Europeenne

Antonio Tajani, commissaire europeen a l’entreprise et a l’industrie, a declare que le tourisme est dorenavant un droit de l’Homme et que les retraites, les jeunes et les personnes qui ne sont pas assez riches ….

Pourra-t-on eviter Notre crise de l’eau?

A l’occasion d’la Journee mondiale de l’eau (22 mars), Tourisme autrement vous propose de relire un texte paru dans la newsletter de juin 2009 sur la crise de l’eau.

La crise de l’eau a venir est au centre des preoccupations ecologiques de l’instant. Riccardo Petrella, politologue et economiste de l’Universite Catholique de Louvain, recommande l’inscription de l’eau comme 1 droit social fondamental au sein d’ toutes les chartes. Il est important de realiser que l’eau n’est nullement une ressource inepuisable et que l’ensemble de n’y ont gui?re acces de maniere equitable.

Aujourd’hui on compte deja plus d’1,5 milliard de personnes dont l’acces a l’eau potable est nie. A cela s’ajoute la qualite mediocre de l’eau qui entraine dans son sillage maladies et infections (cholera, dysenterie…).

La pollution, la forte hausse demographique et le gaspillage imposent de nouvelles pressions sur les ressources en eau. En Inde, la quasi-totalite des cours d’eau est desormais polluee. La situation en pays en developpement est d’autant plus inquietante qu’il s’agit des zones qui vont connaitre nos plus grandes hausses demographiques.

Par ailleurs, l’eau serait susceptible d’etre la principale cause de conflits en annees a venir. Ils font donc une necessite de reconnaitre l’eau comme beaucoup commun appartenant au patrimonial mondial de l’humanite, afin qu’elle ne devienne nullement une arme strategique en conflits entre etats.